Les petites histoires de la ferme à Nouky

mardi 20 août 2019

L'été bat son plein !

31959337_10215456633226114_7681071442892423168_n

Posté par Moutonours à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Désalpe " privée " en Gruyère

 

 

Posté par Moutonours à 12:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La vie à l'alpage , fabrication du fromage L'Etivaz ( en Gruyère)

 

 

Posté par Moutonours à 12:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 31 janvier 2019

Schneeweisse Schwarznasen (Trailer) UT de

Posté par Moutonours à 14:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 19 janvier 2019

Nouky est de retour !

50411513_2178021395590406_7566690519565205504_nNouky est donc de retour sur son blog 21 et vous contera ses nouvelles petites histoires tout bientôt !

Posté par Moutonours à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 8 novembre 2016

A LA FERME À NOUKY L'HIVER EST ARRIVÉ !!!!

Cette année l'hiver est précoce à la ferme de Nouky !

Depuis plus d'une semaine la pluie est tombée en abondance puis le refroidissement annoncé a blanchi montagne et pâturages jusqu'à la bergerie où les brebis sont rentrées bien au chaud .

Tout le monde est désormais dedans pour de longs mois jusqu'au moins le début mai. Mais les fenières sont pleines et les premières bottes de foin sont appréciées par les brebis qui dégustent la récolte 2016 d'un bon appétit.

Maintenat c'est le temps de la Saint Cochon ,et ce n'est pas une mince affaire de charcuter , jambons pâtés saucisses et saucissons au grand damne de certains habitants de la ferme........

 

1360016519

Posté par Moutonours à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

APRÈS LA BÉNICHON , LA SAINT COCHON.......

A la Ferme de Nouky après la Bénichon voici venue la Saint Cochon....

 

 

A la Ferme à Nouky ,après la Bénichon ,on prépare la Saint Cochon........

 

La Saint Cochon

 

Ne cherchez pas sur le calendrier, la Saint Cochon n'existe pas. Fête mobile située entre le 15 novembre et le 15 décembre elle était le prétexte à des repas incroyables.

 

Dans chaque ferme, un cochon choisi parmi les nichées de l'élevage avait été engraissé avec un soin peut-être un peu plus particulier que l'ensemble des pensionnaires destinés à la vente. Il était à cette époque de l'année sacrifié pour la consommation annuelle de la famille. C'était une belle bête, cent vingt à cent trente kilos de chair, de lard, de graisse. L'animal au jour fatal était tué par un spécialiste et la journée était occupée à découper le cochon. Il fallait préparer les jambons, pattes de derrière et épaules qui allaient être salés et, les jours suivants, mis à sécher pendant quelques temps et ensuite sous la protection de sacs en toile pendus aux poutres de la pièce commune à côté de ce qui pouvait rester de l'année précédente. Il fallait aussi faire fondre la "panne" grosse masse de graisse à l'intérieur de l'animal et qui donnait le saindoux. Versé encore chaud dans des pots en grès le saindoux était entreposé dans la resserre à côté de grands saloirs contenant le lard gras et maigre et le petit salé. La maîtresse de maison aidée par des parents ou des voisins s'affairait à fabriquer le boudin, les rillettes, le fromage de tête, le pâté. Elle faisait aussi pour utiliser les "griaudes", petits résidus de saindoux fondu, un pain légèrement brioché, truffé de ces petits lardons, excellent certainement, mais assez indigeste. Peu importe la fête était pour le dimanche suivant.

Repas au cours duquel il n'était servi que du cochon sous toutes ses formes. Chaque invité repartait avec quelques côtelettes, du boudin et du pâté. Comme les parents fermiers et les voisins se rendaient la politesse, on peut considérer que pendant un mois il était mangé du cochon tous les jours !

Posté par Moutonours à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 20 septembre 2016

JOURNÉE DE TRI POUR LES BREBIS !!

Depuis hier il y a du remue ménage sur l'alpage de Nouky !

En effet le moment est venu de rassembler le troupeau et de compter les brebis , puis de trier celles qui vont agneler dès la semaine prochaine .

Celles qui vont aller à la foire pour la désalpe avec tous les agneaux à vendre .

Pas ceux pour le boucher mais les jeunes reproducteurs .

Et ensuite le reste ,c'est à dire brebis non gestantes avec les béliers qui les rejoindront bientôt -les jeunes prêtes à porter leurs premiers agneaux pour le printemps prochain - resteront encore sur l'alpe jusque fin octobre si le temps le permet en redescendant progressivement vers la ferme.

Pour ce début septembre la pluie est arrivée avec les brumes automnales et les premiers brouillards persistants , même la neige est déjà arrivée sur les hauteurs dès 1800 m.

Il fait bon chaud en rentrant au chalet avec les premières flambées quand on a passé la journée dehors sous la pluie.Et un bon bouilli au souper ne se refuse pas !

Pas un seul champignon pour le moment , il y a eu trop de chaud et sec et pas de bonne pluie pour le quinze août.

Les pommes sont rares les poires absentes des branches .Par contre beaucoup de fênes dont les truies se régalent sous les hêtres à longueur de journée.

La grande désalpe ,c'est à dire la descente de toutes les bêtes pour la fin de saison aura lieu le vingt octobre .

Sauf si la neige se manifeste un peu trop tôt comme cela arrive tout les cinq ans environ......

Puis reviendront la tonte d'automne ,l'agnelage , le vermifuge et la rentrée en bergerie pour l'hiver....

Posté par Moutonours à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 12 juillet 2016

MI ÉTÉ BIEN ARROSÉE !!!

Bientôt la mi été et le pâturage reste vert comme à son début , fleuri et appétant pour des brebis folles de gourmandise !

Elles ont toujours bon lait et grosses mammelles pour des agneaux qui poussent à vue d'oeil.

Les foins se rentrent difficilement avec ces orages ,certes bienvenus pour l'herbe et faire tomber la grosse chaleur , mais hélas comme toujours le temps ne fait pas l'unanimité de partout !

Truies et porcelets ,solidement clôturés cette année ,n'ont pas encore tenté une échappée à travers le pentu ,pour aller visiter quelques cousines et copains ici et là de par les chalets d'alpage.....Mais ça pourraient venir.....

Dans le grand bois de hêtres les branches chargées de fènes touchent presque le sol , cochons sangliers et animaux sauvages auront de quoi se régaler et faire provision de graisse pour l'hiver.

Autrefois et d'ailleurs pas si loin que ça , on récoltait les graines des hêtres ou fayards ,contenues dans les coques de fènes pour en faire de l'huile de table ou en les torréfiant ,du café (pendant la guerre).

Elles sont fort petites mais ont le goût délicat d'une amande fraîche.

Pour le moment c'est le temps de la cueillette de fraises des bois et framboises qui abondent sur l'alpe de Nouky . Pour éviter aux gourmandes lainées de se goinfrer sans permission , un filet électrique leur barre l'accès aux précieux fruits rouges , qui une fois ramassés sont dégustés avec de la délicieuse double crème produite par les chalets environnant.

Bientôt le changement de pâturage de la mi été , les brebis gagneront les crêtes jusqu'à fin août ,les ventres bien ronds de bonne herbe fleurie et de futurs agneaux à naître......

Posté par Moutonours à 14:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

CHEVRETTES VACHETTES COCHETTES ET GALIPETTES !!!

Cette année à la ferme ,un joli lot de chevrettes est arrivé, 15 demoiselles cornues et au pelage bigarré. Accompagnées bien sûr du jeune ( futur) galant Noah.

Elles sont pour le moment encore à la ferme par les prés où elles partagent les prés avec les toutes petites génisses non sevrées et quelques jeunes truies promises aux fermes voisines.

Et toute cette jeunesse s'entend à merveille ,surtout lorsqu'il s'agit de tenter de sortir des parcs et d'aller prendre la pente en sautant et roulant même jusqu'au torrent.

Heureusement le seau de grain les rapelle à la bergerie ou alors le chien ,qui lui ne les quitte pas d'un oeil !

Pendant ce temps là le troupeau est monté à son quartier de printemps sous l'alp , où l'herbe et les fleurs multicolores foisonnent.

Espérons quand même que l'été ,le vrai ,beau et chaud ,avec son lumineux soleil ,se décidera enfin à venir et à rester !

Posté par Moutonours à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]